Tchad : nomination d’un nouveau gouvernement

Photo d’illustration/ le porte-parole de l'armée, le général Azem Bermandoa Agouna a rendu public le nouveau gouvernement tchadien

Le Tchad dispose d’un nouveau gouvernement plus d’une semaine après avoir été dissout par le Conseil Militaire de Transition (CMT) qui a pris le contrôle du pays après la mort surprise du Maréchal Idriss Deby Itno.

Le gouvernement tchadien issu des consultations entre le premier ministre de transition, Albert Pahimi Padacké a été rendu public ce dimanche soir.

Le nouveau gouvernement qui a vu certains ministres conserver leur poste est composé de 40 ministres et secrétaires d’Etat. Un ministère de la Réconciliation nationale et du Dialogue a été créé et confié à Acheick Ibn Oumar, ancien chef rebelle devenu en 2019 conseiller diplomatique à la présidence.

On note l’entrée de l’opposant Mahamat Ahmat Alhabo du Parti pour les libertés et le développement (PLD), qui hérite du portefeuille de la Justice.

Parmi les membres du gouvernement sortant qui ont été reconduits on peut citer l’ex porte-parole de celui-ci, Chérif Mahamat Zene nommé ministre des Affaires étrangères, poste qu’il a occupé de 2018 à 2020.

Lydie Beassemda, première femme candidate à une présidentielle en avril dernier, et ancienne ministre sous Idriss Déby Itno, s’est vue confiée le ministère de l’Enseignement supérieur et la Recherche.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *