Burundi : un officier supérieur de l’armée tué dans une embuscade près de Bujumbura

Photo d’illustration/Un officier supérieur de l’armée burundaise tué dans une embuscade dimanche au retour d’une fête de famille

Au moins douze personnes, dont un officier supérieur de l’armée, ont été tuées dans une embuscade au bord de la route. 

Toujours pas de revendication après l’attaque qui a coûté la vie dimanche à un officier supérieur de l’armée burundaise.

Le colonel Onesphore Nizigiyimana et sa femme revenaient d’une fête familiale lorsque son véhicule à bord duquel se trouvaient ses trois filles a été attaqué et incendié par des individus armés. 

Une de ses filles a également péri dans l’attaque qui a aussi fait au moins cinq blessés. 

Selon des témoins, trois autres véhicules arrivés sur les lieux, près de la région de Muramvya, située à environ 50 km à l’est de Bujumbura, la capitale, est une des 18 provinces que compte le Burundi.

Les assaillants lourdement armés ont attaqués à l’arme à feu et à la grenade le véhicule de l’officier supérieur.

Les motifs restent flous mais les rapports préliminaires stipulent que l’incident était motivé par des raisons financières. Le nombre de victimes pourrait augmenter

Le président burundais, Evariste Ndayishimiye, a demandé que les auteurs de ces attaques soient traduits en justice. On ne sait pas qui est à l’origine de cette attaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *