Covid-19 : Les pays invités à détruire les vaccins obsolètes (OMS)

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a publié de nouvelles directives concernant l’usage des vaccins contre le Covid-19 qui ont atteint leur date de péremption. Selon les recommandations de l’OMS, ceux-ci doivent être détruits.

À en croire l’OMS, tous les vaccins contre le Covid-19 qui ont atteint leur date de péremption doivent être détruits et non conservés au delà des dates indiquées.

Cette recommandation intervient après les conseils antérieurs du directeur des Centres africains de contrôle et de prévention des maladies, le Dr John Nkengasong, qui, le mois dernier, avait exhorté les pays à utiliser des vaccins obsolètes en disant qu’ils étaient en sécurité jusqu’au 13 juillet.

Une consigne qui aurait été donnée du fait que certains pays africains n’ont pas utilisé tous leurs stocks et attendaient des conseils concernant leur usage au delà des périodes de conservation définies.

L’OMS a dit regretter d’avoir à donner ce conseil, mais ajoute qu’il n’y a tout simplement pas assez de données pour savoir si les doses périmées seraient sûres.

Cette sortie intervient également après que des informations non vérifiées ont indiqué que le vaccin d’AstraZeneca produit par le Serum Institute of India, pouvait être utilisé neuf mois après sa date d’expiration.

Le Soudan du Sud n’a pas utilisé plus de 50 000 doses avant sa date d’expiration à la mi-avril.

Le Malawi détruira demain son stock de près de 20 000 flacons après que la population ait été réticente à l’idée de recevoir le sérum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.