Mali : un rapport de l’Onu accable la force Barkhane

© Photo d’illustration/le Général François Lecointre s’insurge contre un rapport de l’Onu sur l’armée française au Mali

Le chef des forces armées françaises a critiqué un rapport des Nations unies qui impute à ses troupes la responsabilité de la mort de 19 civils lors d’une frappe aérienne sur un mariage au Mali.

Le général François Lecointre a déclaré au journal français Le Figaro que le rapport contenait des erreurs et était partiale.

Selon lui, l’objectif de ce rapport est de monter la population locale contre la France qui dispose d’un contigent de 5 100 soldats dans la région du Sahel.

Ces soldats combattent des militants liés à Al-Qaïda et au groupe État islamique qui opèrent dans la région en menant des attaques meurtrières à la fois au Mali, au niger et au Burkina Faso.

Aussi, dans son interview au figaro, le général Lecointre a également déclaré que l’Europe luttera toujours contre l’extrémisme islamiste au Sahel dans dix ans et que les forces européennes seront plus profondément impliquées qu’elles ne le sont actuellement.

Sans un tel engagement, le Sahel deviendrait une « zone de chaos » avec une migration illégale déstabilisante vers l’Europe « hors de contrôle », a-t-il déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *