Le Gabon veut produire 91 000 tonnes d’huile de palme brute en 2021

Après avoir produit 70 340 tonnes d’huile de palme brute en 2020, (+ 27,6%), le Gabon veut cette fois franchir la barre des 91 000 tonnes d’huile de palme. Ce sera alors une hausse de 16,6 %.

Dans un récent document de prospective économique, le ministère de l’Economie explique que cet objectif devrait être atteint « en raison de l’amélioration des rendements des plantations d’Olam Palm (…) la production de l’huile de palme brute est attendue à 91 053 tonnes en 2021 contre 75 877 tonnes en 2020 ».

Le Gabon espère aussi en tirer des dividendes importants car les cours de l’huile de palme seraient soutenus par la remontée des prix du pétrole.

À en croire lenouveau Gabon,  » ces prix se situeraient à 610,5 dollars la tonne, en hausse de 2% par rapport à 2020″ .

L’optimisme des autorités gabonaise se justifie du fait que selon des prévisions la production d’huile de palme raffinée devrait passer de 13 427 tonnes en 2019 à 15 724 tonnes à l’horizon 2023.

La montée en puissance de l’usine d’huile de palme d’Awala et de celle de Mouila justifie aussi cet optimisme.

Le ministère de l’économie fait remarquer en outre qu’en dépit de la crise sanitaire mondiale, la filière de l’huile de palme brute a affiché des résultats globalement positifs en 2020.

La récolte des régimes de palme s’est consolidée de 22,5% à 291 741 tonnes, en raison de la hausse du rendement des plantations de Mouila et Awala. De même, la trituration des noix de palme a permis de produire 3 790 tonnes d’huile palmiste, en hausse de 50,6% par rapport à la même période en 2019

1 thought on “Le Gabon veut produire 91 000 tonnes d’huile de palme brute en 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *