Abubakar Shekau est mort, selon le groupe militant Iswap

Alors qu’une rumeur sur sa mort circule depuis plusieurs jours, le décès d’Abubakar Shekau a été confirmé dimanche soir par des responsables d’Iswap, un groupe djihadiste rival.

Le chef du groupe militant nigérian Boko Haram, Abubakar Shekau, se serait suicidé, selon un enregistrement audio diffusé par l’Iswap.

D’après cet audio du leader de l’Iswap, Abou Moussab al-Barnawi, et partagé la milice rivale de l’État islamique de la province d’Afrique de l’Ouest (Iswap), Shekau est décédé après avoir activé sa charge explosive lors de combat entre militants des deux groupes.

Cependant, ni Boko Haram ni le gouvernement nigérian n’ont confirmé la mort du leader islamiste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *