𝐌𝐚𝐥𝐢 : 𝐥𝐞 𝐩𝐫é𝐬𝐢𝐝𝐞𝐧𝐭 𝐩𝐚𝐫 𝐢𝐧𝐭é𝐫𝐢𝐦, 𝐀𝐬𝐬𝐢𝐦𝐢 𝐆𝐨𝐢𝐭𝐚 échappe à une attaque

Une tentative d’ attaque au couteau contre le président Malien par intérim, le colonel Assimi Goïta a été déjouée mardi alors qu’il participait à la prière de la fête du mouton.

À en croire l’agence France presse, deux personnes ont tenté de s’en prendre au président de la transition au Mali, durant le rite musulman de l’Aïd al-Adha, la fête du Sacrifice, à la Grande mosquée de Bamako.

Le président Goïta qui a ensuite été emmené ne semblait pas avoir été touché, précise l’AFP à qui Latus Tourè, régisseur de la grande mosquée a confié que « 𝘊’𝘦𝘴𝘵 𝘢𝘱𝘳𝘦̀𝘴 𝘭𝘢 𝘱𝘳𝘪𝘦̀𝘳𝘦 𝘦𝘵 𝘭𝘦 𝘴𝘦𝘳𝘮𝘰𝘯 𝘥𝘦 𝘭’𝘪𝘮𝘢𝘮, 𝘰𝘶 𝘢𝘶 𝘮𝘰𝘮𝘦𝘯𝘵 𝘰𝘶̀ 𝘭’𝘪𝘮𝘢𝘮 𝘥𝘦𝘷𝘳𝘢𝘪𝘵 𝘢𝘭𝘭𝘦𝘳 𝘪𝘮𝘮𝘰𝘭𝘦𝘳 𝘴𝘰𝘯 𝘮𝘰𝘶𝘵𝘰𝘯 𝘲𝘶𝘦 𝘭𝘦 𝘫𝘦𝘶𝘯𝘦 𝘢 𝘵𝘦𝘯𝘵𝘦́ 𝘥𝘦 𝘱𝘰𝘪𝘨𝘯𝘢𝘳𝘥𝘦𝘳 𝘈𝘴𝘴𝘪𝘮𝘪 (𝘎𝘰𝘪̈𝘵𝘢) 𝘥𝘦 𝘥𝘰𝘴, 𝘮𝘢𝘪𝘴 (𝘤’𝘦𝘴𝘵) 𝘶𝘯𝘦 𝘢𝘶𝘵𝘳𝘦 𝘱𝘦𝘳𝘴𝘰𝘯𝘯𝘦 𝘲𝘶𝘪 𝘢 𝘦́𝘵𝘦́ 𝘣𝘭𝘦𝘴𝘴𝘦́𝘦 ».

Le colonel Assimi Goïta a repris le pouvoir après la démission il y a plus d’ un mois du président et premier ministre civils de transition, Bah Ndaw et Moctar Ouane qui avaient été auparavant arrêtés par les militaires maliens pour avoir selon eux violé l’esprit de la transition.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *