Tchad : une marche des opposants dispersée

Les forces de l’ordre tchadiennes ont dispersé
samedi une manifestation organisée par la coalition d’opposition et de la société civile Wakit Tama.

La manifestation avait pour but de protester contre la gestion du pays par les autorités de transition.

Mais vite fait, les manifestants qui s’étaient rassemblés dans les rues de Ndjamena ont été dispersés par les forces de l’ordre après qu’aucun accord n’ait été trouvé entre la coalition et les autorités de N’Djamena sur le parcours du rassemblement.

De ce que rapporte Radio France Internationale,  les manifestants tentaient de se regrouper au niveau du rond-point à double voie pour une marche qui devait aller de là jusqu’au grand stade de la ville.

Selon toujours RFI, les marcheurs devaient respecter l’itinéraire habituel des marches, qui va plutôt du rond-point Hamama au Palais du 15 janvier, un peu à l’est de la capitale ce que Wakit Tama n’a pas accepté.

Pour faire respecter l’ordre, la police a fait usage de tirs de gaz lacrymogènes pour disperser ceux des manifestants qui s’étaient rassemblés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *