Ethiopie : Jeffrey Feltman met en garde contre une escalade de la guerre avec le TPLF

L’envoyé spécial de Washington, Jeffrey Feltman met en garde contre de possibles affrontements à Addis-Abeba entre les troupes fédérales éthiopiennes et les insurgés du TPLF

L’envoyé spécial des États-Unis pour la Corne de l’Afrique, Jeffrey Feltman a fait part de ses inquiétudes concernant la crise au Tigré.

Alors qu’il poursuivait son voyage dans plusieurs pays sur le continent dont le Nigéria et le Sénégal en Afrique de l’Ouest, l’envoyé spécial des Etats-Unis pour la Corne de l’Afrique, Anthony Blinken, a mis en garde contre une escalade des combats en Éthiopie.

Selon M. Feltman, toute poursuite des affrontements entre les troupes fédérales et leurs alliés contre les insurgés du TPLF soutenus par les rebelles Oromo menacerait toute avancée vers la négociation d’un cessez-le-feu.

À l’issue d’une visite en Éthiopie, Jeffrey Feltman M. Feltman a averti que si les rebelles tigréens se dirigeaient vers la capitale, Addis-Abeba, cela serait inacceptable et catastrophique.

Récemment le TPLF a affirmé que ses combattants progressaient en direction de la capitale suscitant les inquiétudes de la France et de l’Allemagne qui ont invité leurs citoyens à quitter l’Éthiopie le plus rapidement possible.

Paris et Berlin ont emboité le pas des États-Unis et le Royaume-Uni qui avaient déjà émis des conseils similaires récemment.

De son côté, l’ONU a commencé à évacuer certains membres de son personnel international et leurs familles par craintes d’une possible escalade.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *