Nigéria : la banque américaine JP Morgan Chase estée en justice par les autorités de Lagos

© Photo d’illustration/plateforme pétrolière

La Haute Cour de Londres a commencé à examiner la plainte déposée par le gouvernement nigérian contre la banque américaine JP Morgan Chase, à qui elle réclame plus de 17 milliards de dollars de dommages pour son rôle dans un accord pétrolier contesté.

L’affaire concerne l’achat par les multinationales Shell et Eni, d’un champ pétrolifère offshore en 2011.

Le Nigeria accuse la JP Morgan d’avoir fait preuve d’une grave négligence en refusant de transférer les paiements des deux entreprises directement sur les comptes du gouvernement.

D’après la plainte des autorités nigérianes, l’établissement financier américain a plutôt choisi de verser ces fonds sur un compte d’une société contrôlée par l’ancien ministre nigérian du pétrole, Dan Etete. 

Pour sa défense, la banque a déclaré qu’en procédant de la sorte elle était convaincue d’avoir agi de manière appropriée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.