Un nouveau cyclone aux portes de Madagascar

© Photo d'illustration/

Les autorités Malgaches retiennent leur souffle après que le cyclone tropical Emnati a touché le sud-ouest de la grande île.

Alors que le pays n’a pas fini avec les dégâts causés par la tempête Batsirai, Madagascar est depuis mardi soir confrontée à la furie des vents de 135 km/h (84 mph) qui accompagnent le cyclone Embati, faisant craindre le pire.

Emnati est la quatrième tempête majeure à avoir touché Madagascar ces derniers mois.

Les tempêtes précédentes qui ont touché la nation insulaire de l’océan Indien au cours du mois dernier ont poussé des milliers de personnes à fuir leurs foyers et à tuer des centaines d’autres depuis la mi-janvier.

L’ONU a déclaré mardi que les communautés les plus durement touchées par le précédent cyclone Batsirai début février étaient susceptibles d’être à nouveau touchées.

Les autorités craignent que de fortes pluies, des inondations et des vents violents dans des zones déjà meurtries ne provoquent « des dégâts énormes et étendus ».

Les pays d’Afrique australe du Malawi, du Mozambique et de la Zambie ont connu des conditions météorologiques extrêmes à la suite du cyclone tropical Dumako la semaine dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.