Guerre en Ukraine : Buhari hausse le ton concernant le traitement des ressortissants Africains

© Photo d'illustration/Plusieurs ressortissants Africains restent bloqués en Ukraine

Le président Nigérian, Muhamadou Buhari a fait part de sa colère suite aux informations faisant état du mauvais traitement subi par les ressortissants Nigérians et les autres Africains en Ukraine.

Le président Muhammadu Buhari est mécontent après les mauvais traitements infligés à certains ressortissants nigérians tentant de fuir l’Ukraine.

Au total, 4 000 citoyens nigérians sont toujours bloqués dans ce pays visé par la Russie.

Dans un Tweet, le bureau du président a déclaré que la police et le personnel de sécurité ukrainiens auraient refusé d’autoriser les Nigérians à monter à bord des bus et des trains en direction de la frontière entre l’Ukraine et la Pologne.

« Un groupe d’étudiants nigérians s’étant vu refuser à plusieurs reprises l’entrée en Pologne a conclu qu’il n’avait d’autre choix que de voyager à nouveau à travers l’Ukraine et de tenter de quitter le pays par la frontière avec la Hongrie », indique le communiqué repris par la BBC.

Le bureau de M. Buhari a déclaré que tous les ressortissants étrangers essayant de passer en Pologne devraient être « traités avec dignité et sans faveur ».

« Tous ceux qui fuient une situation de conflit ont le même droit à un passage sûr en vertu de la Convention des Nations Unies et la couleur de leur passeport ou de leur peau ne devrait faire aucune différence », indique le communiqué.

Depuis environ cinq jours, les troupes russes ont lancé une offensive en Ukraine qui tente de rejoindre l’OTAN.

Une ligne que les autorités russes comme une provocation et une violation des traités signés entre Russes et Occidentaux avant la chute du mur de Berlin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.