Basket – Nigéria : L’entraîneur des D’Tigress, Otis Hughley menace de claquer la porte

© Photo d’illustration/ L’entraîneur Américain, Otis Hughley lors d’une séance d’entraînement avec la sélection Nigériane de basketball (D’Tigress)….

En colère après n’avoir pas perçu ses primes, le sélectionneur de l’équipe féminine de basket-ball du Nigeria, Otis Hughley, a exigé au ministère des Sports le paiement de ses arrières de primes et une révision de son contrat.

La tension est forte entre Otis Hughley et la Fédération Nigériane de Sports.

Le sélectionneur des D’Tigress accuse les autorités de Lagos de ne pas remplir leur part de contrat car n’ayant perçu aucune primes depuis qu’il a remplacé son collègue américain Sam Vincent avant la Coupe du monde féminine Fiba 2018 et après avoir qualifié l’équipe à la huitième place – la meilleure performance d’une équipe africaine.

« J’aime le Nigeria et je veux les voir gagner le championnat du monde ou [une] médaille d’or sur la scène mondiale »…. »Malheureusement, je suis redevable pour le tournoi de qualification de la Coupe du monde en Serbie et les Jeux olympiques. J’ai fait tout ce que j’ai pu, mais je ne peux pas continuer à le faire gratuitement « , a déclaré Hughley.

Le technicien Américain fait remarquer que « Le ministère a dit qu’il allait examiner la question et essayer de me verser l’argent dont nous avons parlé depuis les Jeux olympiques. J’attends toujours – aucun mot de la part de qui que ce soit.

« Je ne suis pas sûr que ma femme me permette de continuer à faire cela. Je ne vis pas là-bas mais j’aime les filles, j’aime l’équipe, j’aime ce que nous avons fait ».

Ancien entraîneur adjoint des Sacramento Kings, une équipe de la NBA, Hughley a initialement signé un contrat d’un an avec la Fédération nigériane de basket-ball (NBBF) en 2018 avant qu’une longue crise de leadership ne touche l’organe directeur de la nation ouest-africaine.

Source : sport24news.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.