Burkina : Alassane Bala Sakandé aux arrêts

© Photo d’illustration/Président du parlement burkinabè lors de la chute de Monsieur Roch Marc Christian Kabore, Alassane Bala Sakandé a été arrêté ce dimanche à Ouagadougou

Premier responsable de l’ancien parti au pouvoir au Burkina Faso, Alassane Bala Sakandé a été arrêté dimanche par des éléments de la Gendarmerie selon ses avocats.

Selon Maîtres Antoinette Ouédraogo et Dieudonné Willy, Alassane Bala Sakandé a été arrêté trois jours après avoir critiqué les conditions de l’assignation à résidence de l’ex-président Roch Marc Christian Kaboré, renversé en janvier dernier.

 » Il a été conduit au camp de Paspanga, l’état-major de la gendarmerie », ont-ils précisé.

En effet, lors d’une conférence de presse du parti, le mouvement du peuple pour le progrès (MPP, ex-parti au pouvoir) le 24 mars », Alassane Bala Sakandé, président de l’Assemblée nationale au moment du coup d’Etat, avait appelé à la « libération immédiate » de M. Kaboré, placé en résidence surveillée depuis le putsch du 24 janvier 2022.

M. Sakandé avait estimé ce jour-là que la détention de l’ancien chef d’Etat avait les allures d’une « détention », ce qui aurait conduit à son interpellation.

D’après ses avocats, il a été auditionné en leur présence et était toujours gardé dans les locaux de la gendarmerie dimanche soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.