Africa – Gaz : Accord entre le Congo et l’Italie

© Photo d’illustration/l'entreprise italienne Eni a signé un contrat gazier avec le Congo pour acheter du gaz du pays d'Afrique Centrale

L’invasion russe en Ukraine semble avoir changé la trajectoire des affaires et l’Afrique pourrait devenir l’un des plus grands bénéficiaires en témoigne l’accord signé entre le Congo et l’Italie pour la fourniture du gaz.

Le Congo-Brazzaville prochain fournisseur de gaz à l’Italie qui ne souhaite plus dépendre de Moscou sanctionné par les occidentaux depuis l’invasion de ses troupes en Ukraine.

Le pays d’Afrique Centrale dans le bassin du Congo a signé un contrat avec le géant italien de l’énergie Eni pour augmenter ses approvisionnements en gaz de plus de 4,5 milliards de mètres cubes par an.

A en croire l’agence de presse Reuters, l’accord entre les deux parties est la dernière mesure prise par l’Italie pour réduire sa dépendance au gaz russe.

Avant le Congo, les autorités italiennes avaient déjà signé des accords gaziers cette semaine avec l’Algérie et l’Angola.

« Nous construisons de nouveaux partenariats énergétiques avec de nombreux pays amis », a déclaré le ministre des Affaires étrangères Luigi Di Maio.

Dans le cadre de l’accord avec le Congo-Brazzaville, un projet de gaz naturel liquéfié (GNL) sera accéléré afin que la production puisse commencer en 2023.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.