Guinée : la justice bientôt aux trousses de l’ex président Alpha Condé

© Photo d’illustration/Les autorités guinéennes de transition ont annoncé leur intention d'écouter l'ex président Alpha Condé pour la repression des manifestations de l'opposition

L’ancien président Guinéen, Alpha Condé pourrait très bientôt face à la justice de son pays qui souhaite l’écouter pour des faits de meurtre et autres crimes commis durant son mandat.

Alpha Condé bientôt devant la justice guinéenne.

Les responsables de la junte militaire au pouvoir ont annoncé qu’elles comptent poursuivre l’ex chef d’État pour les meurtres et autres crimes commis durant son mandat.

M. Condé, 84 ans, renversé lors d’un coup d’État militaire en septembre dernier fait partie des 27 anciens hauts fonctionnaires dont les noms figurent sur une longue liste de crimes présumés selon un document du procureur général de Guinée.

Les faits reprochés au président déchu tournent autour de meurtres, de détentions illégales, de tortures, de viols et d’enlèvements.

Les allégations axés sur les derniers mois du 3e mandat de M. Condé, sont basées sur la répression par les forces de sécurité d’une manifestation de l’opposition contre son troisième mandat.

Lors de ces protestations des dizaines de personnes avaient été abattues et d’autres arrêtées avant d’être emprisonnées lors de procès jugés expéditifs par les opposants.

Le procureur général – qui a été nommé par les dirigeants militaires guinéens – a déclaré que l’affaire avait été ouverte à la suite d’une plainte déposée par le FNDC – un groupe de coordination qui a dirigé les manifestations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.