Athlétisme – Ligue de diamant : Les Africains ont brillé dans la capitale marocaine

© Photo d’illustration/L’Ivoirienne Marie José Ta Lou a terminé deuxième au 200 mètre féminin derrière la Jamaïcaine, Elaine Thompson-Herah

Au terme des épreuves d’athlétisme de la Ligue de diamant, l’Afrique a récolté 12 médailles, une belle moisson à six semaines des Mondiaux de Eugene (14-25 juillet).

L’athlète Marocain par exemple, Soufiane El Bakkali a remporté le 3 000 m steeple, lui qui s’était déjà illustré lors des Jeux Olympiques de Tokyo l’année dernière.

Une nouvelle victoire signée devant son challenger à Tokyo, l’Ethiopien Lamecha Girma dans le dernier tour en s’imposant avec un chrono très rapide de 7 min 58 sec 28/100e. L’Ethiopien a quant à lui bouclé la course en 7:59.24.

A travers cette nouvelle victoire, l’athlète marocain termine avec la meilleure performance mondiale de la saison.

Lors du meeting international Mohammed VI d’athlétisme, quatrième épreuve de la Ligue de Diamant, on enregistrait aussi le retour des meilleurs du double champion du monde en titre kényan Conseslus Kipruto, 4e en 8 min 12 sec 47/100e,  derrière l’autre Ethiopien Hailemariyam Tegegn arrivé 3e.

Au 800 m masculin, succès pour le Kényan Emmanuel Wanyony, plus rapide que le Botswanais Nijel Amos.

Au 200 m masculin, le Sud-Africain Luxolo Adams a terminé deuxième derrière le vice-champion olympique américain Kenny Bednarek qui a remporté l’épreuve en 20 sec 21 (+2 m/s de vent), devant l’Italien d’origine nigériane Eseosa Fostine Desalu (3e).

Chez les dames, la sprinteuse ivoirienne Marie-Josée Ta a terminé à la deuxième place derrière la championne olympique jamaïcaine Elaine Thompson-Herah restée invaincue cette saison avec un chrono de 10 sec 83/100e sur 100 m (+0,3 m/s de vent).

Au 3000 m steeple féminin, la Kényane Mercy Cherono a pris le meilleur sur ses principaux adversaires en s’emparant de l’Or, l’Ethiopienne Medina Eisa a fini troisième derrière la Britannique Amy-Eloise MARKOVC qui a réalisé son meilleur résultat de la saison en 8:40.32.

Au 1 500 m féminin, triple victoire éthiopienne : Hirut Meshesha l’a emporté en 3:57.30 devant ses compatriotes Freweyni Hailu et Axumawit Embaye arrivées respectivement deuxième et troisième.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.