Ethiopie – Violence : Au moins 200 morts dans une attaque

© Photo d’illustration/Des troupes fédérales éthiopiennes ont été envoyées dans la région d'Oromia après une violente attaque dans le comté de Gimbi

Plus de 200 personnes, principalement de l’ethnie Amhara, ont été tuées samedi lors d’une attaque attribuée à des individus armés dans la région d’Oromia.

Il s’agit de l’une des attaques les plus meurtrières alors que les tensions ethniques se poursuivent dans le deuxième pays le plus peuplé d’Afrique.

Abdul-Seid Tahir, un habitant du comté de Gimbi, a déclaré à l’Associated Press « J’ai compté 230 corps. J’ai bien peur que ce soit l’attaque la plus meurtrière contre des civils que nous ayons vue de notre vivant ».

Pour tenter de pacifier les parties en conflit, des unités de l’armée fédérale ont été déployées.

Mais plusieurs personnes comme Abdul-Seid Tahir craignent que les attaques ne se poursuivent après le départ des troupes fédérales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.