Référendum en Tunisie : Le « Oui » l’emporte et donne les pouvoirs au président Saied

© Photo d’illustration/Les partisans du président Kais Saeed célébrant la victoire du « Oui » au lendemain du référendum sur l’adoption d’une nouvelle constitution

Le président tunisien Kais Saied est apparu devant des partisans en liesse après qu’un sondage à la sortie des urnes après le référendum de lundi ait indiqué que plus de 90 % des personnes ayant voté avaient soutenu le projet du président sur l’adoption d’une nouvelle constitution.

Mais la participation n’a été que de 27,5 %, les principaux partis d’opposition ayant boycotté le scrutin.

Les opposants du président affirment que ses changements ne feraient que renforcer les pouvoirs personnels dont il s’est emparé il y a un an.

M. Saied a déclaré que le taux de participation – annoncé par la commission électorale du pays – aurait été plus élevé si le scrutin s’était déroulé sur deux jours.

Il a promis que la Tunisie allait maintenant entrer dans une nouvelle phase après une décennie d’impasse politique. Mais ses opposants considéreront que le faible taux de participation dénie toute légitimité à ce qu’ils considèrent comme un retour inquiétant vers l’autocratie.

La Tunisie est devenue le berceau du printemps arabe lorsqu’elle a renversé son dirigeant de longue date, Zine al-Abidine Ben Ali, en 2011.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.