En Ethiopie, Sergei Lavrov pointe du doigt l’Europe sur la flambée des prix

© Photo d’illustration/le ministre russe des Affaires Etrangères, Sergeï Lavrov lors de sa conférence commune avec les responsables éthiopiens à Addis Abeba

Lors de l’étape étape d’Addis Abeba, le ministre russe des affaires étrangères, Sergei Lavrov, a accusé l’Europe d’être responsable de la flambée des prix des denrées alimentaires et de la crise du carburant en cours dans le monde.

Alors qu’il sillonne certains pays africains, Sergeï Lavrov était à Addis Abeba mercredi où il est revenu sur les sujets qui font l’actualité ces derniers mois.

Parmi les sujets abordés, l’invasion russe en Ukraine, la flambée des prix des denrées alimentaires, la crise du carburant ainsi que les conflits dans certains pays en Afrique dont au Congo démocratique, en Libye, en Ethiopie, au Mali et en République Centrafricaine.

Concernant la flambée des prix des denrées alimentaires et la crise du carburant, M. Lavrov a déclaré que les pays occidentaux étaient responsables de cette situation.

Pour le patron de la diplomatie russe, les problèmes du marché alimentaire international ont commencé au début de la pandémie et sont antérieurs à la guerre en Ukraine.

Selon lui, les gouvernements occidentaux ont utilisé des milliers de milliards de dollars pour acheter de la nourriture sans raison valable.

« Oui, la situation en Ukraine a également affecté le marché alimentaire, mais pas à cause de l’action de la Russie, plutôt en raison de la réaction absolument inadéquate de l’Occident qui a annoncé des sanctions sapant la disponibilité de la nourriture sur le marché », a-t-il déclaré.

M. Lavrov a ajouté que l’augmentation du prix des engrais était due à ce qu’il a appelé la politique occidentale irréfléchie de la soi-disant transition verte qui, selon lui, discrimine les sources d’énergie classiques.

L’Afrique importe 40 % de son blé d’Ukraine, mais cet approvisionnement a été interrompu en raison de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.