Transport Aérien : Kenya Airways veut recouvrer les fonds bloqués au Nigéria et en Éthiopie

Illustration

Les autorités Kényanes ont engagé des pourparlers avec leurs homologues Nigérianes et Ethiopiennes pour rapatrier des dizaines de millions de dollars appartenant à la compagnie nationale Kenya Airways mais bloqués dans ces pays en raison d’une pénurie de devises étrangères.

Kenya Airways affirme que ses activités ont subi l’impact des prix élevés du carburant et de la pénurie de dollars à Lagos et à Addis-Abeba, entraînant une perte de 82 millions de dollars (70 millions de livres sterling) au cours des six premiers mois de cette année.

La compagnie aérienne affirme que les représentants du gouvernement explorent les voies diplomatiques pour trouver un solution.

De son côté,  l’Association du transport aérien international, IATA, a déclaré que jusqu’à 464 millions de dollars appartenant à des transporteurs étrangers sont bloqués au Nigéria confronté à une pénurie de devises étrangères.

Au début du mois, le groupe Emirates, basé à Dubaï, a annoncé la suspension de tous ses vols vers le Nigeria à partir de septembre pour les mêmes raisons.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.