Athlétisme – Dopage : la Nigériane Nzubechi Grace Nwokocha suspendue

© Photo d'illustration/L'athlète Nigériane Nzubechi Grace Nwokocha (à droite), a été suspendue provisoirement pour dopage.

La championne Nigériane de relais aux récents Jeux du Commonwealth, Nzubechi Grace Nwokocha, a été suspendue provisoirement pour dopage.

Nzubechi Grace Nwokocha, qui faisait partie de l’équipe nigériane féminine de relais 4×100 mètres qui a remporté l’or aux Jeux du Commonwealth de Birmingham 2022, a été provisoirement suspendue par l’Athletics Integrity Unit (AIU) pour avoir été testée positive à une substance interdite.

La jeune femme de 21 ans a été testée positiflve à l’ostarine et au ligandrol, selon l’AIU, deux substances prohibées.Cette suspension pourrait conduire l’Angleterre à être promue à l’or dans le relais et la Jamaïque à l’argent.

L’Australie serait promue au bronze si le Nigeria était disqualifié après la suspension de Nzubechi Grace Nwokocha.Ostarine est un stéroïde anabolisant qui n’est pas approuvé pour l’usage ou la consommation humaine aux États-Unis, le pays où Nwokocha s’est formé à l’université.

Le ligandrol est utilisé pour augmenter l’énergie, améliorer les performances sportives et augmenter la croissance musculaire.Un test positif pour des substances interdites entraîne une suspension pouvant aller jusqu’à quatre ans, ce qui signifie que le Nigérian pourrait manquer les Jeux olympiques de Paris 2024 et les Jeux du Commonwealth de Victoria 2026 si cette suspension est confirmée.

Avant elle, la championne olympique, mondiale et du Commonwealth Blessing Okagbare a été suspendue pour 10 ans cette année pour plusieurs cas de dopage et pour avoir refusé de se conformer à l’enquête.

Source : sport24news.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.