Libéria – Justice : Un présumé auteur de “crimes de guerre” arrêté à Londres

©Photo d’illustration/ La police londonienne dit détenir un homme soupçonné d’avoir joué un rôle clé dans les deux guerres civiles qui ont secoué le Libéria entre 1989 et 2007

La police britannique a indiqué mercredi avoir arrêté un homme d’une quarantaine d’années pour des crimes de guerre présumés commis pendant les guerres civiles au Liberia qui ont eu lieu entre 1989 et 2007. 

Si l’identité du justiciable n’a pas été alors donnée, les guerres civiles qui ont déchiré le Libéria entre 1989 et 2007 ont fait un quart de million de morts.  

Le prévenu en question a été arrêté lors d’une descente dans un domicile de la ville de Newcastle, car il est soupçonné d’avoir commis des infractions relevant de la compétence de la Cour pénale internationale.  

Cette arrestation fait suite à une saisine, au début de l’année dernière, du commandement britannique de lutte contre le terrorisme. 

Impliqué dans des violences de guerre, l’ex président du Liberia, Charles Taylor, d’alors chef de milice purge une peine de cinquante ans dans une prison britannique après avoir été reconnu coupable de plusieurs crimes, dont le terrorisme, le viol et l’utilisation d’enfants soldats pendant la guerre civile en Sierra Leone qui s’est terminée en 2002.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.