Mozambique – Insécurité : Une religieuse italienne tuée lors d’une attaque djihadiste présumée

©Photo d’illustration/ La religieuse Italienne, Sœur Maria De Coppi, a péri dans la région mozambicaine de Cabo Delgado lors d’une attaque jihadiste présumée

Une religieuse italienne, Sœur Maria De Coppi a été tuée lors d’une attaque présumée djihadiste dans le nord du Mozambique.

La victime décédée, une femme de 84 ans se trouvait au Mozambique depuis de soixante-ans.

Elle a perdu la vie après avoir reçu une balle dans la tête lors de cette attaque, les insurgés ont pris pour cible une église, un hôpital et deux écoles dans la ville de Chipene, dans la province de Nampula.

Depuis 2017, des insurgés ayant fait allégeance à l’ISI ont récemment étendu leur influence dans la province de Cabo Delgado, riche en pétrole, à Nampula.

Les sœurs comboniennes ont déclaré que deux autres religieuses, une italienne et une espagnole, s’étaient échappées pour se cacher dans la forêt avec un groupe de jeunes filles.

D’après le site Vatican News, l’attaque de la mission de Chipene n’est pas la première menée par ces extrémistes armés contre des églises catholiques au Mozambique. En avril puis en octobre 2020, la mission de Nangololo, la deuxième plus ancienne mission du diocèse de Pemba (district de Muidumbe, province de Cabo Delgado) avait été complètement détruite.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.