Peine capitale : la Guinée Equatoriale abolit la mesure

©Photo d’illustration/ La dernière exécution a eu lieu il y a huit ans dans le pays d’Afrique centrale

Parmi les pays où la peine de mort était encore en vigueur bien que plus pratiquée depuis quelques années, la Guinée Equatoriale a décidé d’abolir définitivement cette mesure.

Cette abolition est notamment actée dans le nouveau code pénal signé par le président Teodoro Obiang, et sera mis en œuvre après 90 jours.

La dernière peine de mort exécutée en Guinée Equatoriale a eu lieu il y a huit ans.

Pour le fils de M. Obiang, le vice-président Teodoro Nguema Obiang Mangue, cette décision est « historique et mémorable ».

Cette décision intervient trois ans après la promesse du président Obiang d’abolir la peine de mort.

Réagissant à cette décision, la Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme par intérim, Nada Al-Nashif, a indiqué « Je salue l’adoption d’un nouveau code pénal en Guinée équatoriale abolissant la peine de mort. La peine de mort est incompatible avec les principes fondamentaux des droits de l’homme et de la dignité humaine ».

La peine capitale reste légale dans un peu plus de 30 pays africains, mais plus de 20 d’entre eux n’ont pas procédé à des exécutions depuis au moins 10 ans, selon le fournisseur Statista.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.