RDC : 12 millions de dollars de la BAD pour développer le marché financier et l’inclusion financière

©Photo d’illustration/La Banque Africaine de Développement fait un important don à la RDC pour booster son économie

Le Conseil d’administration du Fonds africain de développement, le guichet de prêts concessionnels du Groupe de la Banque africaine de développement a approuvé, le 1er décembre 2022, à Abidjan, l’octroi d’un don de 12 millions de dollars américains à la République démocratique du Congo (RDC).

Cette enveloppe doit permettre au pays de mettre en œuvre le Projet d’appui au développement du secteur financier et d’inclusion financière dans le pays.

Cela permettra de soutenir les réformes du secteur financier de la RDC et d’améliorer l’inclusion financière des populations rurale, des populations vulnérables – femmes et jeunes notamment –, ainsi que des micros, petites et moyennes entreprises.

Le projet va aider à mobiliser des ressources pour créer une banque nationale de développement et mettre en place une bourse des valeurs mobilières puis développer le marché des titres publics.

Cet important don va aussi encourager l’inclusion financière, en soutenant l’interopérabilité des services de paiements et l’amélioration des capacités techniques et opérationnelles des institutions de microfinance et autres émetteurs de monnaie électronique. L’opérationnalisation de la centrale des incidents de paiement et le renforcement des capacités des régulateurs et superviseurs des systèmes de paiement favoriseront la stabilité financière du pays. Toutes ces activités se feront dans la perspective d’une plus grande résilience du secteur financier et de la réduction de la pauvreté en RDC. 

Pour Ahmed Attout, chef de la Division du développement des marchés de capitaux du Groupe de la Banque africaine de développement. « Ce projet a un rôle central dans le développement du marché des titres publics. Il va permettre d’apporter davantage de liquidités et de revoir certains cadres réglementaires clés pour mobiliser des ressources longues. Le projet va également contribuer à diversifier les sources de financement des petites et moyennes entreprises congolaise et augmenter l’inclusion financière en RDC », a-t-il ajouté.

De son côté, Nicolas Kazadi Kadima-Nzuji, le ministre des Finances de la RDC, a dit « être satisfait de l’approbation de cet important projet par le Conseil d’administration de la Banque africaine de développement ». Il a souligné que ce projet vise les objectifs clés du programme d’actions du gouvernement, s’agissant de la création d’une banque nationale de développement, de l’amélioration de l’inclusion financière et du renforcement du marché des titres publics en RDC.

Avec APO Group

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *