Af Sud : Fin des poursuites contre Ramaphosa

Un tribunal sud-africain a mis fin aux poursuites privées engagées contre le président Cyril Ramaphosa par son prédécesseur Jacob Zuma.

Il n’y aura pas de procès contre le président Sud-africain, Cyril Ramaphosa comme le souhaitait son prédécesseurJacob Zuma qui l’accuse de ne pas avoir agi contre un procureur de l’État et un journaliste qui auraient divulgué son dossier médical confidentiel. 

Jacob Zuma affirme que les dossiers médicaux ont été divulgués au cours de son procès pour corruption concernant une vente d’armes.

Lundi, un tribunal sud-africain a tranché en faveur de M. Ramaphosa qui ne comparaîtra pas dans le cadre de la plainte introduite par l’ex président.

Ces poursuites avaient été décrites comme un coup politique par Cyril Ramaphosa estimant qu’elles avaient pour but d’empêcher sa réélection à la tête de l’ANC au pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *